CPGE-COURS-D-ANNIE

Les classes préparatoires aux école d’ingénieurs 

Bonjour, afin de faire le tour des classes préparatoires aux écoles d’ingénieur, j’ai fait appel à Annie Noël, professeure de mathématiques. Elle a très gentiment accepté d’écrire un article pour L’Atelier Marque-Page. Un grand merci à Annie pour son professionnalisme, n’hésitez pas à la contacter via son site pour des cours de maths .
Cet article apporte un complément d’information aux études à entreprendre pour intégrer les écoles d’ingénieur dont on a parlé dans l’article les écoles d’ingénieur qui recrutent sur concours en classe de terminale . Il est aussi question de la prépa BCPST déjà évoquée dans l’article Devenir Vétérinaire.

Article écrit par Annie NOEL – Les Cours d’Annie

Des classes ont été créés en lycée pour préparer les concours d’entrée aux grandes écoles. Elles accueillaient 8 600 élèves en 1947. À la rentrée 2020, elles comptent 84 900 étudiants dans leur rang.

On les appelle Prépa, classe prépa ou CPGE. Ce sont les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. Elles ont un des meilleurs taux de réussite de l’enseignement supérieur avec 9 élèves sur 10 qui intègrent une grande école au bout de 2 ou 3 ans.

Elles existent en déclinaison littéraire, économique et scientifique. Ici je vais vous parler uniquement des prépas scientifiques.

Pourquoi faire une prépa scientifique ?

Ces classes ne délivrent aucun diplôme. Elles permettent juste de préparer les concours d’entrée aux grands écoles en 2 ans, voire 3, et d’acquérir un solide socle de connaissances scientifiques couplé à des méthodes de travail efficaces et une capacité de raisonnement accrue. Certaines écoles ne recrutent que par cette voie.

C’est la voie royale pour ceux qui souhaitent intégrer une école d’ingénieur, une école militaire, une école normale supérieure ou une école vétérinaire et obtenir un diplôme bac + 5.

Entrer en prépa c’est faire le choix de rester au lycée, dans un environnement que l’on connait bien. C’est étudier dans des classes à petits effectifs (comparé à la fac par exemple). C’est avoir des professeurs accessibles. C’est être accompagné et encadré. C’est acquérir des méthodes de travail efficaces et une aisance à l’écrit comme à l’oral. C’est suivre des cours généralistes et se laisser le temps de choisir plus tard sa spécialité. C’est choisir le prestige. C’est suivre un enseignement de haut niveau à faible coût, la majorité des prépas étant dans des lycées publics.

Mais c’est également travailler beaucoup. C’est choisir de passer des concours au bout des 2 ans.

Est-ce fait pour moi ?

Les prépas ne sont pas uniquement réservée aux 1er de la classe. Il existe des prépas avec différents niveaux de recrutement : des plus prestigieuses (comme Louis Le Grand par exemple) aux prépas de proximité (comme le lycée Mistral à Avignon par exemple).

Il existe un niveau scolaire minimum requis pour réussir en prépa, mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte.

Si vous êtes premier de la classe en bossant 4h chaque soir en terminale, vous aurez beaucoup de mal à fournir encore plus de travail en prépa. Vous devez avoir une marge de progression. Encore faut-il que vous acceptiez de bosser plus !

Vous allez devoir perfectionner votre gestion du temps. Entre les cours durant 7h par jour, les DS de 4h chaque semaine, les colles 1 à 2 fois par semaine, les DM chaque semaine, et le travail à faire chaque soir, vous n’aurez pas la possibilité de perdre du temps. Mais avec une bonne organisation il est possible de continuer à pratiquer ce que l’on aime, que cela soit du sport, des activités culturelles ou artistiques. C’est même fortement conseillé. Le corps et le cerveau ont besoin de cela pour fonctionner au mieux. Par contre, il faut que cela soit inscrit dans votre emploi du temps pour ne pas déborder.

Mais je pense que le critère principal, c’est de savoir si vous aimez ce que vous allez apprendre. Si vous avez de très bonnes notes en Maths et Physique en terminale mais que vous n’aimez pas particulièrement cela, serez-vous capable de supporter 12h de maths et 8h de physique par semaine pendant 2 ans ? Et arriverez-vous vraiment à performer ? En effet, on étudie mieux ce que l’on aime. De même êtes-vous plutôt attiré par la théorie ou par l’expérimentation ? De la réponse à cette question dépendra le type de prépa à choisir.

Et enfin vous allez devoir travailler votre optimisme 😊 En effet les notes, notamment en début de prépa, sont souvent très basses. C’est normal. On ne vous demande plus la même chose qu’en terminale. On va vous préparer en 2 ans à avoir les notes nécessaires aux concours. Les résultats ne doivent donc pas vous décourager. Vous allez devoir apprendre à relativiser, à prendre du recul, à vous adapter et à persévérer !

C’est bon ? C’est décidé ? Vous voulez tenter une prépa ?

Et si j’échoue

Les élèves sont très encadrés et accompagnés individuellement et le taux d’échec est l’un des plus faible de tout l’enseignement supérieur, donc il y a peu de chance que cela arrive.

Bon d’accord, mais si on échoue quand même ?

Des conventions sont mises en place entre les prépas et les universités, afin de pouvoir repartir en L2 ou L3. Certaines écoles et IUT recrutent également à la fin de la première année de prépa. Donc vous pourrez rebondir.

Si tel est le cas, vous n’aurez pas perdu une année. Vous aurez appris bien plus de choses que des maths ou de la physique. Vous aurez acquis une vivacité d’esprit, une capacité de raisonnement, une gestion du temps…

Qu’est-ce qu’une CPGE scientifique – Aperçu rapide par Les Cours d’Annie-les C.P.G.E classes prépa école d'ingénieurs
Qu’est-ce qu’une CPGE scientifique – Aperçu rapide

Quelle prépa choisir ?

il faut choisir le type de prépa le mieux adapté à soi. Il faut respecter ses goûts. Il faut rester en adéquation avec son fonctionnement : plutôt théorie, plutôt expérimentation ? plutôt Informatique, plutôt chimie ?

Il ne faut donc pas choisir sa filière (BCPST, MP2I, MPSI, PCSI, PTSI, ou TB, TPC, TSI) en comparant les taux de réussite, qui restent très proches d’une filière à l’autre. Une fois dans l’école d’ingénieur, tout le monde se retrouve dans la même promo. Seules quelques écoles ne recrutent pas via toutes les prépas. Ainsi si vous voulez faire une école de chimie par exemple, vous allez devoir choisir PC.

Il faut également choisir le lycée le mieux adapté à soi. L’environnement lié aux études est très important. Il faut limiter les fatigues et les pertes de temps inutiles en réduisant au maximum les temps de transport journalier. Il faut penser également proximité familiale et amicale pour ceux qui en ont besoin. Mieux vaut faire deux très bonnes années dans une prépa moins cotée où l’on se sent à l’aise, que deux mauvaises années dans une prépa prestigieuse où l’on se sent perdu.

Quelles sont les différentes classes en 1ère année ?

Il existe 8 classes de 1ère année. Elles se repèrent par des lettres, initiales de leur spécificité :

  • MP2I, M comme Mathématiques, P comme Physique, I comme Ingénierie, I comme Informatique.
  • MPSI, M comme Mathématiques, P comme Physique, SI comme Sciences de l’Ingénieur.
  • PCSI, P comme Physique, C comme Chimie, SI comme Sciences de l’Ingénieur.
  • PTSI, P comme Physique, T comme Technologie, SI comme Sciences de l’Ingénieur.
  • BCPST, B comme Biologie, C comme Chimie, P comme Physique, ST comme Sciences de la Terre.
  • TB, T comme Technologie, B comme Biologie.
  • TPC, T comme Technologie, PC comme Physique Chimie.
  • TSI, T comme Technologie, SI comme Sciences Industrielles.

Attention, dans toutes ces prépas les maths sont prédominantes, même si la lettre M n’apparait pas !

Certaines sont essentiellement accessibles pour élèves de lycée général, d’autres (TB, TPC, TSI) pour des élèves en filière technologique.

Les classes de CPGE scientifiques 1ère année –par Les Cours d’Annie-les C.P.G.E classes prépa école d'ingénieurs
CPGE scientifiques – Le mystère des lettres enfin éclairci !

Quels bacs et spécialités pour intégrer une prépa ?

Chaque filière nécessite d’avoir une attirance pour telle ou telle discipline et d’avoir choisi les bonnes spécialités. Petit tour d’horizon :

MP2I : idéale pour ceux qui sont attirés par l’informatique, elle est accessible avec un bac général. Les spécialités à choisir en 1ère sont Maths, Physique Chimie et NSI (Numérique et Sciences Informatique). En terminale, il faut conserver les spécialités Maths et NSI.

MPSI : idéale pour ceux qui sont attirés par les Maths et l’abstraction, elle est accessible avec un bac général. Les spécialités à choisir en 1ère sont Maths + Physique Chimie ou SI + 3ème spé au choix. En terminale, il est préférable de garder Maths + Physique ou SI. Possible également avec Physique ou SI + NSI + options Maths complémentaires.

PCSI : idéale pour ceux qui sont attirés par la chimie et l’expérimentation, elle est accessible avec un bac général. Les spécialités à choisir en 1ère sont Maths + Physique Chimie + 3ème spé au choix. En terminale, il est préférable de garder Maths + Physique ou SI. Possible également avec Physique ou SI + NSI + options Maths complémentaires.

PTSI : idéale pour ceux qui sont attirés par les objets et leur fonctionnement, elle est accessible avec un bac général. Les spécialités à choisir en 1ère sont Maths + Physique Chimie + 3ème spé au choix. En terminale, il est préférable de garder Maths + Physique ou SI. Possible également avec Physique ou SI + NSI + options Maths complémentaires.

BCPST : idéale pour ceux qui sont attirés par les Sciences de la Vie et de la Terre, elle est accessible avec un bac général. Les spécialités à choisir en 1ère sont Maths + Physique Chimie + SVT. En terminale, les profils suivants sont possibles : Maths + Physique, Maths + SVT, Physique + SVT + Maths complémentaires..

TB : idéale pour ceux qui sont attirés par les Sciences de la Vie et de la Terre, elle est accessible avec un bac technologique STL (les deux options sont possibles) ou STAV.

TPC : idéale pour ceux qui sont attirés par la physique et la chimie, elle est accessible avec un bac technologique STL. Les deux options sont possibles avec une préférence pour les sciences physiques et chimiques en laboratoire.

TSI : idéale pour ceux qui sont attirés par les objets et leur fonctionnement, elle est accessible avec un bac technologique STI2D (toutes spécialités) ou STL sciences physiques et chimiques en laboratoire.

Il est également possible d’intégrer ces prépas avec d’autres parcours, mais cela est plus  exceptionnel.

Bac et spécialités pour entrer en CPGE scientifiques – Les cours d’Annie- les C.P.G.E classes prépa école d'ingénieurs
Bac et spécialités pour entrer en CPGE scientifiques

Où étudier ?

Les classes prépas sont installées dans des lycées publics ou privés. Toutes les filières ne sont pas proposées partout :

MP2I dans 26 lycées, MPSI 122, PCSI 141, PTSI 71, BCPST 56, TB 8, TPC 4 et TSI 43 lycées.

Les prépas dites de proximité

Les prépas de proximité accueille les élèves qui ont un niveau un peu moins bon. Elles sont accessibles avec un 12 de moyenne. Elles sont situées dans des villes de taille moyenne, là où il n’y a aucune prépa « classique ».

Les effectifs y sont réduits, les profs sont plus proches, les élèves y sont mieux entourés et «coucounés», la concurrence y est moins dure. Et les résultats sont tout à fait corrects, même si les élèves intègrent plutôt des écoles « de second rang ». Pour info, il n’y a pas que Polytechnique et l’ENS pour réussir une carrière.

Il ne faut pas non plus oublier que les prépas les mieux classées, le sont parce qu’elles recrutent de manière très sélective.

Moins connues que les autres prépas, elles méritent qu’on s’y intéresse, d’autant qu’elles ne remplissent pas toujours leurs classes.

Quels sont les horaires dans les différentes disciplines ?

En dehors de leurs initiales, les prépas se distinguent par la répartition des heures de cours :

Commençons par les matières que l’on retrouve partout (que j’ai appelé Autre ci-après) :

  • TIPE (Travaux d’initiative personnelle encadrés)
  • Français philo
  • Langues vivantes
  • EPS

Cela représente 8h (10h si on choisie une LV2 facultative) par semaine.

Ensuite, suivant les prépas, on trouve dans des proportions variables :

  • des maths
  • de la physique
  • de la chimie
  • ou de la physique chimie
  • de l’informatique
  • des sciences industrielles de l’ingénieur (SII)
  • des sciences de la vie et de la terre
  • des biotechnologies

Dans certaines prépas, à la fin du 1er semestre, on choisit une option qui modifie un peu le nombre d’heures de certaines matières. L’illustration jointe montre les horaires pour le 1er semestre. Voici en détail le nombre d’heures par semaine de chaque discipline :

MP2I : Maths 12, Phys Chimie 6,5, SII 2, Info 4, Autre 8. À la fin du 1er semestre il faut choisir entre l’option sciences informatiques (l’horaire d’info passe alors à 6 et celle de SII à 0) et l’option sciences industrielles de l’ingénieur (l’horaire d’info passe à 2 et celle de SII à 4).

MPSI : Maths 12, Phys 6 ; Chimie 2, SII 2, Info 2, Autre 8. À la fin du 1er semestre il est possible de choisir l’option sciences informatiques qui ajoute 2h d’info par semaine ou l’option sciences industrielles de l’ingénieur qui ajoute 2h de SII  par semaine.

PCSI : Maths 10, Phys 8, Chimie 4, SII 4, Info 2, Autre 8. À la fin du 1er semestre il faut choisir entre l’option physique et chimie (l’horaire de chimie reste à 4 et celle de SII passe à 0) et l’option physique et sciences de l’ingénieur (l’horaire de chimie passe à 2 et celle de SII reste à 4).

PTSI : Maths 9, Phys 6, Chimie 2, SII 8.5, Info 2, Autre 8. Il est possible dès le début de l’année de choisir un module Maths qui ajoute une heure à cette matière.

BCPST : Maths 8, Phys 4, Chimie 3, SVT 8, Info 0,5, Autre 8.

TB : Maths 6,5, Phys Chimie 6, SVT 6, Biotechnologie 6, Info 1, Autre 8.

TPC : Maths 10, Phys 9, Chimie 6, Info 2, Autre 8.

TSI : Maths 10, Phys 6, Chimie 2, SII 7, Info 2, Accompagnement personnalisé 3, Autre 8.

Les horaires en CPGE scientifiques – Les Cours d’Annie-les C.P.G.E classes prépa école d'ingénieurs
Les horaires en CPGE scientifiques

Quels choix pour la 2ème année ?

C’est le contrôle continue et l’avis des profs qui conditionnent le passage en 2ème année. Le redoublement de la 1ère année est interdit, sauf cas exceptionnel (problème de santé).

En comptant les élèves qui abandonnent en cours de 1ère année et ceux qui ne passent pas en 2ème année, on arrive à un taux de passage compris entre 80 et 90% suivant les prépas.

Il existe 9 classes de 2ème année :

PSI : P comme Physique, SI comme Sciences de l’Ingénieur.

Elle est accessible après une première année en :

  • MP2I option sciences industrielles de l’ingénieur
  • MPSI option sciences industrielles de l’ingénieur
  • PCSI option physique et sciences de l’ingénieur
  • PTSI module mathématiques

MPI : M comme Mathématiques, P comme Physique, I comme Informatique.

Elle est accessible après une première année en :

  • MP2I option sciences informatiques

MP : M comme Mathématiques, P comme Physique.

Elle est accessible après une première année en :

  • MP2I option sciences industrielles de l’ingénieur
  • MPSI option informatique ou aucune option

PC : P comme Physique, C comme Chimie

Elle est accessible après une première année en :

  • PCSI option physique chimie

PT : P comme Physique, T comme Technologie

Elle est accessible après une première année en :

  • PTSI

BCPST : B comme Biologie, C comme Chimie, P comme Physique, ST comme Sciences de la Terre.

Suite logique de la 1ère année BCPST

TB : T comme Technologie, B comme Biologie.

Suite logique de la 1ère année TB

TPC : T comme Technologie, P comme Physique, C comme Chimie.

Suite logique de la 1ère année TPC

TSI : T comme Technologie, PC comme Physique Chimie.

Suite logique de la 1ère année TSI

Les classes étoilées

Elles regroupent les meilleurs élèves de 1ère année et les entrainements sont orientés vers les concours les plus durs, comme Polytechnique, CentraleSupélec, Les Mines, les ENS, sans aucune obligation pour les élèves de s’inscrire à ces concours.

De même les élèves des prépas non étoilées peuvent parfaitement s’inscrire à ces concours.

Le programme est le même, les horaires sont les mêmes. Ce qui change, c’est le contenu des séances. En étoile, il y a moins de cours et plus d’exercices, moins d’exercices simples et plus de problèmes complexes.

Plusieurs filières de 2ème année proposent des classes étoilées.

  • MP*
  • PC*
  • PT*
  • PSI*
  • MPI*
Le parcours du bac à l’école d’ingénieur en passant par les CPGE scientifiques –Les Cours d’Annie-les C.P.G.E classes prépa école d'ingénieurs
Le parcours du bac à l’école d’ingénieur en passant par les CPGE scientifiques

Quels concours et quelles écoles ?

Les écoles se sont regroupées et ont créé des concours communs. Les notes obtenues à ces concours alimentent une banque de notes qui est utilisée par de multiples écoles.

A l’intérieur d’un concours, certaines filières ne donnent pas accès à toutes les écoles,. Par exemple, l’ENSIACET recrute via le concours commun CCP mais n’offre des places en filière Chimie, Matériaux et Génie chimique qu’à des PC. Il faut donc regarder école par école, ce qui n’est pas l’objet de cet article.

Voici les différents concours :

  • BECEAS (banque d’épreuves des concours des écoles d’actuariat et de statistique)
  • CCINP (concours commun INP)
  • CentraleSupélec
  • e3a-Polytech
  • Mines-Ponts
  • Polytechnique – inter-ENS
  • Banque PT
  • Banque Agro-Véto voie A
  • Banque inter ENS filière BCPST
  • Concours G2e
  • Concours A TB
  • Concours A TB ENS
  • Concours A TB ENV
  • Concours A TB Polytech
  • Concours spécifique à certaines écoles ou sur dossier et entretien ou

Vous voilà arrivé au bout de cet article. J’espère qu’il vous a apporté des informations utiles.

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez retrouver un article plus complet sur mon site consacré aux lycéens : https://mathswinners.fr/

Et si vous avez besoin d’accompagnement en Maths, n’hésitez pas.

Les Cours d’Annie – Un accompagnement personnalisé pour les élèves de lycée général
Les Cours d’Annie – Un accompagnement personnalisé pour les élèves de lycée général

Je suis spécialiste de l’enseignement depuis plus de 30 ans, que cela soit auprès d’enfants, d’ados ou d’adultes. Pour les lycéens, je propose un programme d’accompagnement au quotidien, qui permet de booster son niveau en Maths.

Laisser un commentaire